Développement personnelInfluencer sa pensée

Il n’est pas plus difficile de réussir que d’échouer, seules les stratégies changent. Réussir ses choix n’est pas réservé qu’aux autres. Il est tout à fait possible d’influencer notre pensée pour prendre notre vie en main et la faire évoluer selon nos aspirations

Agir sur notre pensée et nos émotions afin d’accéder à nos propres rêves, cela s’apprend. Nous utilisons toutes sortes de modes d’emplois pour être en mesure de faire fonctionner le plus simple des appareils. Par contre, nous oublions souvent de nous intéresser au mode d’emploi de notre cerveau. En d’autres termes, de nous poser la question: comment est-ce que je fonctionne?

Mieux se connaître pour créer le changement: identité, valeurs, aspirations

Mieux se connaître, augmenter sa conscience de soi, comprendre son mode de fonctionnement sont des pas essentiels pour augmenter nos possibilités de réussir notre vie. Alors, par où pouvons-nous commencer? Il y a différents axes sur lesquels nous pouvons nous tourner pour favoriser notre développement personnel.

Découvrir notre identité, «Qui suis-je?» et mettre à jour nos valeurs, «Qu’est ce qui est important pour moi?», nous permet de diriger nos pas, habités par un sens qui guide nos décisions, comme une boussole.

Avec une meilleure connaissance de nous-même, nous pouvons influencer notre pensée, nous pouvons réfléchir sur la vraie raison pour laquelle nous nous levons chaque matin. À côté des besoins à satisfaire, nous pouvons nous demander pourquoi nous avons choisi notre métier. Quelle valeur ajoutée nous avons envie d’amener. Tout cela se reflétera dans nos actions.

Connaitre et reconnaître son mode de fonctionnement: pensée, émotions, comportements

Mieux connaître notre pensée et nos émotions nous permet de comprendre l’origine de nos comportements. Quelles sont les pensées qui nous habitent pendant la journée? Quelles émotions déclenchent-elles? Et nos croyances, est-ce qu’elles sont soutenantes ou limitantes?

Nous attirons tout à nous par notre pensée et nos croyances. Notre pensée est à la base de nos émotions et de nos comportements. Il est donc important de connaître les stratégies que nous utilisons pour nous mettre dans un état interne spécifique afin de créer la réussite ou l’échec. La gestion de nos états internes est très importante. Grâce à une meilleure conscience de nous-même, nous pouvons choisir plutôt que subir nos émotions, les accueillir plutôt que les gérer. Les comprendre et les accepter afin d’agir sur les évènements, plutôt que réagir.

La communication et la relation avec l’autre

Une meilleure conscience et connaissance de nous-même nous permettent d’améliorer notre communication et apprendre à communiquer de manière appropriée selon le contexte. Entrer en relation en sachant créer un climat de confiance avec l’interlocuteur pour mieux l’écouter, savoir répondre à une demande, oser s’exprimer, tout cela nous permet de nous faire entendre et de nous rendre visibles.

Il faut considérer que les relations humaines ne sont qu’un jeu de mirroir. Elles sont des projections de ce qui nous habite. La question à nous poser est alors comment générer la lumière chez soi, en accueillant les parties de nous moins aimées, et non la toxicité.

La confiance en soi

La confiance en soi est une construction en rénovation permanente sur l’imprévisible que nous offre la vie. Jamais acquise une fois pour toutes, on doit la ressourcer, la confirmer chaque jour. Elle est le reflet de l’image intérieure que nous avons de nous-mêmes, elle grandit lorsque nous acceptons de nous voir avec d’autres lunettes et d’entendre que nous possédons plus de ressources que celles que nous avons déjà mises en œuvre, ce qui nous permet d’agrandir nos possibles. Cela implique de lâcher prise sur nos connaissances et nos certitudes pour faire place à la créativité de l’instant. La confiance en soi n’est pas une énergie volontaire, mais une créativité renouvelée au service de soi.

Les objectifs, point de départ du changement

Des objectifs réalistes et accessibles sont un axe essentiel, car ils permettent de diriger notre attention, de canaliser et de mobiliser nos ressources et les talents de notre inconscient. Afin qu’ils soient pertinents, nous devons nous assurer qu’ils soient définis dans un contexte précis, fixés dans le temps, énoncés de manière constructive, sous notre responsabilité, vérifiables et en harmonie avec nous-même et notre environnement. Si nous organisons nos objectifs de cette façon alors… «Il y a toujours de bons vents pour celui qui sait où il va» et «La fortune sourit aux esprits préparés».

La PNL, puissant outil de création du changement

Tous ces axes sont abordés par la méthodologie PNL (Programmation Neuro-Linguistique), véritable mode d’emploi du fonctionnement humain que l’on pourrait définir comme l’art de l’excellence personnelle. Elle est une méthode de modélisation (observation, analyse et reproduction) de comportements d’excellence découverte dans les années 70. En étant une discipline qui s’appuie essentiellement sur l’observation du comportement humain, son originalité est d’être orientée sur le «comment» plutôt que sur le «pourquoi».

À différence de la thérapie, qui permet de comprendre «pourquoi je fais cela», la PNL permet de savoir «comment je peux faire différement», en nous permettant d’avancer vers des objectifs concrets et d’influencer notre pensée pour créer dans nos vies les changements désirés qui attendent depuis un moment.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la Programmation Neuro-Linguistique, visitez le Collège PNL.

Laisser un commentaire