Développement personnelReconversion professionnelleCoaching professionnel: 5 obstacles à surmonter pour réussir

Dans le dernier article, « Devenir coach » après une reconversion professionnelle: créer son « business plan» nous avions parlé des étapes nécessaires pour préparer sa reconversion professionnelle et se lancer en tant que coach, consultant ou thérapeute après une formation en coaching professionnel. En fait, aujourd’hui, toujours plus de professionnels font le choix de laisser leur emploi salarié pour se construire une nouvelle carrière qui puisse conjuguer le besoin d’épanouissement et un gain assuré. Les obstacles à la réussite de ce projet peuvent être nombreux. Il est important de développer des stratégies qui vous permettent de construire de la satisfaction et de la résilience tout au long du parcours, pour vous donner plus de chances de succès.

Dans cet article, nous allons identifier la nature de ces obstacles, car les connaître vous permettra de les reconnaître et de vous préparer à l’avance. Il s’agit souvent d’un mix de manque de clarté, de confiance en soi et de logistique.

Devenir coach professionnel : définir les priorités et recadrer les attentes

En ce qui concerne le manque de temps, je vous conseille de prendre le temps de planifier et de définir les priorités pour votre business de coaching professionnel. Cette stratégie est bien plus efficace que de tout laisser tomber et de vous lancer dans un projet censé vous permettre de gagner votre vie en six mois. Ce ne sont pas des attentes réalistes. Au début, évitez de tout faire en même temps et de gaspiller vos ressources dans la réalisation d’un logo ou d’un site web professionnel, car ce n’est pas un site web qui vous aidera dans l’acquisition de clients au démarrage.

Surtout s’il s’agit d’une reconversion professionnelle, focalisez-vous plutôt sur l’augmentation de vos compétences à travers d’autres formations et sur l’acquisition d’expérience en travaillant avec de vrais clients. En même temps, vous commencerez à acquérir de nouvelles compétences dans l’acquisition de clients, la vente, la gestion d’entreprise, l’administration, le marketing, etc. Et vous commencerez à faire face aux premiers obstacles.

Obstacle 1 : le manque de clarté

Le manque de clarté par rapport au projet est l’ennemi numéro un de chaque business. Si vous n’êtes pas clair par rapport à la mission de votre entreprise, imaginez à quel point vos clients potentiels peuvent se sentir confus. Et une personne confuse n’achète généralement pas.

Par exemple, si vous investissez beaucoup de ressources pour amener des personnes à visiter votre site web et, sur le site web, vous ne parlez que des outils (coaching, PNL, hypnose, etc.) que vous utilisez pour les accompagner, vous n’aidez pas vos prospects à devenir vos clients. À la place, parlez-leur de leur état présent et de leur état désiré. Vous serez pertinents et vous aurez beaucoup plus de chance de les intéresser. Au fond, quand vous faites appel à un spécialiste pour résoudre un problème, vous voulez savoir s’il peut vous aider et pas forcément quels sont les outils qu’il utilise pour le faire.

Obstacle 2 : le manque de focalisation

Le manque de focalisation par rapport aux activités à mettre en place pour atteindre vos objectifs de business. S’il y a un manque de clarté au point précédent, il y a une forte probabilité que vous serez engagé dans plusieurs activités qui vont remplir votre agenda, mais pas votre compte en banque.

Évitez de passer du temps à peaufiner les couleurs sur votre nouveau site web, à refaire vos cartes de visite ou à poster des citations génériques sur le développement personnel dans votre page Facebook. Ce sont des activités utiles uniquement lorsque vous êtes au clair par rapport à votre public cible, à votre message et votre offre. Focalisez-vous plutôt sur informer votre réseau de votre nouvelle activité indépendante et développez plus d’expérience, en travaillant avec des clients qui sont dans votre cible. Ce sera une opportunité de mieux connaître votre cible pour la servir au mieux et de commencer à bâtir une nouvelle réputation. Le plus tôt vous serez reconnu comme un expert, le plus facile sera d’attirer des clients.

Obstacle 3 : le manque d’expérience

Le manque d’expérience et de confiance en soi par rapport à vos nouvelles compétences. Cet obstacle, typiquement, vous amène à éviter de proposer vos services à ceux qui pourraient en bénéficier.

Lorsque nous démarrons une nouvelle activité de coaching professionnel après une reconversion professionnelle, il est important de travailler sur les nouvelles peurs qui émergent en conséquence. Il est normal d’avoir un sentiment d’imposture et de ne pas arriver à nous lancer, car souvent nous croyons de ne pas être à la hauteur, de ne pas avoir suffisamment de compétences par rapport à des standards que nous nous imposons. Nous nous perdons alors dans la comparaison, la peur de l’échec, la peur de la visibilité, etc. et, souvent, nous nous cachons derrière le besoin apparent d’une autre certification.

Beaucoup de coachs, après la certification, continuent à parler du métier qui ne les intéresse plus pour éviter de parler de la nouvelle activité et d’être dans l’inconfort. Il est aussi très récurrent d’être nerveux quand nous devons communiquer le prix de nos prestations et d’offrir des rabais pour éviter la pression de devoir assurer un résultat que nous ne pouvons pas assurer. Les vrais problèmes cachés derrière ces comportements sont les peurs, le perfectionnisme et la procrastination. Si vous voulez les dépasser, explorez l’image idéalisée que vous vous êtes créée du coach de vie en devenir. Vous découvrirez que même les coachs que vous admirez, au début, avaient les mêmes peurs et les mêmes doutes. Acceptez d’être où vous êtes, cela fait partie d’un chemin qu’on ne peut pas raccourcir.

Obstacle 4 : le manque de mentalité d’entrepreneur

Le manque de mentalité d’entrepreneur vous tient bloqué dans de vieilles façons de fonctionner. Si vous avez longtemps travaillé en tant qu’employé, il est normal que vous ne soyez pas habitué à être en première ligne tout le temps. Parfois, il est réconfortant de ne pas constamment avoir la pression d’un entrepreneur sur ses épaules.

En tant qu’indépendant, c’est différent. Vous êtes constamment en première ligne, vous représentez votre entreprise et vous gérez tous les points de contact avec vos clients. Il est important d’être conscient de ce qui découle de chaque rôle, avec ses côtés positifs et négatifs. Chaque rôle demande une posture différente et des responsabilités différentes. Plus vous serez aligné avec votre rôle, plus vous aurez les bons réflexes à adopter pour réussir.

Ce nouveau challenge vous mettra aussi face à votre relation avec l’argent, avec le pouvoir et le leadership. Les explorer vous permettra d’évoluer et de grandir dans ce nouveau rôle. Démarrer son business est une des plus puissantes aventures dans le développement personnel.

Obstacle 5 : le manque de connaissances logistique

Le manque de connaissances ou de compétences logistiques par rapport à tous les autres aspects qui font partie de la gestion d’une entreprise. Si vous êtes seul dans votre business, toutes les activités retombent sur vous : choisir ses investissements, gérer les relations avec la clientèle et les demandes qui sortent du cadre, savoir comprendre et choisir ses clients, gérer la comptabilité et la facturation, gérer la communication d’entreprise en ligne et hors ligne, etc. Tout cela demande beaucoup de connaissances logistiques et de savoir-faire. Choisir vos sources d’informations, vos fournisseurs et vos partenaires dans cette aventure sera essentiel pour avoir les bonnes informations lorsque vous en avez besoin. 

Connaître ces obstacles vous permettra de bien recadrer vos attentes et de savoir à quoi vous attendre dans ce parcours pour augmenter les possibilités de réussite de votre business de coaching professionnel. Pour transformer vos compétences en services et vos services en revenus vous aurez besoin d’un business plan réaliste, solide et flexible en même temps. Cela vous permettra de progresser et de vous adapter à un marché toujours en évolution. Et la partie la plus importante de ce plan ? C’est le travail de développement personnel que vous faites sur vous-même pour devenir l’entrepreneur accompli que vous souhaitez être.

2 commentaires

Laisser un commentaire